Octobre 2008

Publié le par Un Nouvel Elan pour LE PORTEL

Octobre 2008                                                                                                             Editorial n°2 

TRISTESSE ... 

Le vendredi 5 septembre 2008 à  10 heures  la grue entame son travail de démolition de la résidence Zola.

Présents, les habitants émus témoignent leur attachement à leur appartement, à leur quartier. La plupart d’entre eux, comme ceux de Vallès, sont issus des cités provisoires d’après guerre (Oncor , Canadiens , Cité de la Gare ), ces habitants qui dans les années 1980 vivaient encore  dans des conditions déplorables , sans confort, ni hygiène……

Lorsqu’ils ont intégré la résidence, ils ont vraiment été heureux de pouvoir bénéficier d’un logement  avec eau chaude, WC , salle de bain, chambres pour les enfants.

L’opération « relogement » comme on l’appelait à l’époque a été longue, difficile et délicate. Aujourd’hui, il est aisé de rejeter la faute sur les autres. L’urbanisme de ces années là n’était  évidemment pas idéal, mais il faut se rappeler que les autorités d’alors étaient coincées dans le plan de ZAC Le Portel-Outreau qui ne laissait que très peu de terrain à bâtir sur Le Portel.  

TRISTESSE aussi, de voir disparaître un bâtiment de plus de 100 logements qui n’a pas 25 ans d’âge,  à l’heure ou beaucoup de nos concitoyens cherchent à se loger désespérément.

Dans la suite de cette opération, il faudra également « reloger » les habitants de la résidence Jules Vallès. Ceux-ci trouveront-ils une place dans la commune ou devront-ils s’expatrier dans une autre ville ? 

RESTENT les autres résidences du quartier dont  le sort inquiète légitimement  les personnes qui  y résident. Ils s’en émeuvent et posent des questions par voie de presse. Monsieur le Maire est très étonné, il se justifie, visiblement satisfait, en énumérant les équipements du quartier, certes très utiles, mais qui ne semblent  pas suffire a améliorer les conditions de vies difficiles auxquelles ils sont tous les jours confrontés. 

Manifestement  il convient de constater de nombreux  « manques » dans l’action de Monsieur FEUTRY. Lors de la dernière campagne électorale, nous nous sommes largement exprimés sur les solutions à apporter à cet état de fait. 

CHOQUANT, d’entendre Monsieur FEUTRY  employer les mots, « émeute, mur de Berlin, Ghetto, ». Ces mots sont très forts en signification qui nous renvoient à une période douloureuse et sans gloire de l’histoire de l’humanité ou les hommes ont souffert de la barbarie humaine. Ceci est  « déplacé et irrespectueux » pour les habitants de ce quartier qui expriment simplement leur souffrance et leur inquiétude. 

ENFIN, dire que 40% des jeunes de ces résidences n’avaient jamais été à la plage avant 1995 !!!!!!!! De qui se moque-t-on ????

Nous savons au contraire que cette population jeune fait preuve de beaucoup d’autonomie, de débrouillardise et d’initiative dans les loisirs spontanés et d’aventures. Ils sont nombreux ces jeunes qui notamment dans les activités de pêche à pied et de bord de mer font preuve de beaucoup de connaissances et d’habileté. 

SVP Monsieur FEUTRY …. PAS DE TRIOMPHALISME  

Pour de nombreux Portelois, la rentrée des classes a été synonyme de « se serrer encore plus la ceinture ». La politique nationale engagée par le Président de la République ne prévoit aucun plan de relance économique précis, les seuls effets que les français perçoivent au quotidien, ce sont les augmentations des denrées de première nécessité et les hausses du gaz, de l’électricité ou du carburant. 

Même si notre « marge de manœuvre » est très réduite car les conseillers de l'opposition manquent d'informations et ne sont que très peu associés aux débats et aux décisions, nous vous devons d’être extrêmement mobilisés. Rappelons que, selon les votes exprimés lors des dernières élections, nous représentons plus de 37% des Portelois. 

Dans ce contexte difficile, vous pouvez compter sur nous pour rester vigilant à l’action menée par la majorité municipale et faire en sorte qu’elle s’inscrive dans un schéma de politique de solidarité mesurée. 
 
 

Le Portel, station balnéaire ou ….ville morte !!! 
 

Touristiquement …… Le Portel se meurt. La ville et ses élus manquent de dynamisme, de projets et d’un entrain plus que souhaitable ! 

Beaucoup de restaurants sont restés désespérément vides, la falaise et la place de l’Eglise en juillet et août étaient sans âme. 

Il faut dire que la qualité de l’animation touristique laisse à désirer, la place de l’entonnoir est sale et vétuste, les structures d’accueil manquent, les animations d’avant saison font défaut … rien de bien réjouissant pour attirer nos hôtes. 

Boulogne, Equihen, Wimereux, Hardelot, eux ont su créer une dynamique.  

Il est urgent  que l’équipe municipale en place se retrousse les manches. 

Rappelez-vous Portelois  …. il y a moins de 20 ans, la population du Portel doublait pendant la période estivale ….. où sont partis ces vacanciers ? Dans d’autres villes de la Côte d’Opale. 

REPRESSION

Lors du Conseil Municipal du 18 juin 2008 dans lequel M.TURCK , qui présidait l’assemblée en l’absence de M. le Maire, nous indique (article de la VDN du 20/06/2008) que si nous n’avons aucune représentation au sein des différentes institutions et commissions et cela malgré nos systématiques sollicitations c’est dû au fait que M.FEUTRY n’a pas eu de poste de vice-président (*)à la CAB .

C’est dommage car comme le soulignait Olivier Barbarin, notre seul objectif est de travailler pour la commune. 

(*) Alors même qu’il n’a pas daigné présenter sa candidature à cette vice-présidence !!  
 

MAJORITE MUNICIPALE 

Force est de constater, après simplement quelques mois de gestion de son nouveau mandat, que M.Laurent FEUTRY ne fait déjà plus l’unanimité au sein de sa propre majorité municipale.

Comment expliquer que simplement quelques jours après sa réélection il a réussi à « évincer » l’un de ses adjoints qui au cours des précédents mandats était extrêmement présent ?  Écœurement, promesses et engagements non tenus ??

Absence au 1er Conseil Municipal du 15 avril, absence au 2ème Conseil Municipal du 18 juin, absence le 5 septembre pour la déconstruction du bâtiment Zola ... un comble lorsque l’on sait que l’adjoint en question s’occupe de l’action sociale, la solidarité et de l’action dans les quartiers !!! 

La liste électorale constituée ne servait-elle qu’à assurer sa réélection ou y-a t-il quand même une volonté de faire avancer notre belle commune ??? Nous préférons envisager cette seconde hypothèse mais … l’avenir nous le dira. 

LE PORTEL-PLAGE à la Une

La législation relative à la démocratie de proximité prévoit que les Conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale doivent avoir accès à un espace réservé dans le bulletin d’information municipal lorsque celui ci existe. Ce document existe au sein de notre commune et après s’être appelé « Le Portel-Plage Actions » semble dorénavant s’appeler « Le Portel-Plage à la une ».

L’opposition municipale se voit octroyer un espace réservé jusqu’alors intitulé « Tribune libre de l’opposition » qui n’a de libre que le nom et dont les modalités d’utilisation sont éminemment restrictives. 

A des conditions d’utilisation drastiques comme un nombre de caractères extrêmement limité (simplement 250 caractères par conseiller !!), on peut également ajouter une censure quasi-systématique, des délais de parution qui font que les articles proposés se trouvent régulièrement hors de propos mais surtout un espace intitulé « Droit de réponse de la majorité municipale» qui lui ne souffre d’aucune censure ni d’aucune forme de restriction.

Il nous paraissait alors important de préciser, qu’une nouvelle fois, cette parodie de démocratie ne peut contenter notre groupe et nous souhaitons informer l’ensemble des Portelois que nous n’utiliserons pas ce magazine pour communiquer avec eux. 


CHERES PORTELOISES, CHERS PORTELOIS, 
 

Grâce à  vous, je viens de vivre, à l'occasion de la campagne municipale, une aventure collective exaltante et enrichissante. 

Je dis bien grâce à vous car je n'ai pas été animée par une quelconque ambition personnelle mais par un esprit militant et surtout parce que j'aime ma ville. 

Avec une équipe de 33 personnes compétentes issues de tous les quartiers et de tous les milieux socioprofessionnels, poussées par les mêmes convictions, le même respect, le même dynamisme, nous vous avons proposé un projet au travers duquel il était prouvé que l'on pouvait faire du PORTEL une ville où il fait bon vivre, une ville moderne, culturelle, une vraie station balnéaire. 

45 % d'entre vous ont cru à ce changement. 45 % c'est beaucoup mais pas assez pour que notre ville rejoigne la vague rose qui a submergé le pays sanctionnant ainsi la politique de Nicolas SARKOZY et ses réformes injustes telles que : 

- le bouclier fiscal qui enrichit davantage les plus aisés d'entre nous.

- le pouvoir d'achat qui rend notre vie quotidienne de plus en plus difficile.

- la franchise médicale qui frappe sans discernement toutes les tranches de la population. 

Aujourd'hui, sans aucune amertume et renforcée par vos nombreux messages de soutien et de sympathie, je vais continuer d’œuvrer pour que notre ville retrouve tout son panache et pour que les Portelois puissent bénéficier du cadre et de la qualité de vie  qu’ils méritent. 

Une chose est sûre, j'ai fait naître avec toute l'équipe du NOUVEL ELAN POUR LES PORTELOIS, un nouvel espoir pour les Portelois. Alors, pour vous et avec vous, je continue le combat, je reste une élue vigilante et à votre écoute. 

De tout mon cœur et dans l'attente de nouveaux rendez-vous, je vous dis   MERCI 
 

                                                                                      Sylvie LEPRETRE

                                                                                                     UN NOUVEL ELAN POUR LES PORTELOIS 
 
 
 

Démocratie ? Ouverture d’Esprit ? ….. Mode d’emploi !!! 

Le Conseil Municipal du 15 avril dernier a vu M. Laurent FEUTRY accorder à notre liste d’opposition uniquement les représentations dans les commissions et organismes municipaux que la réglementation lui imposait de nous laisser… ni plus, ni moins.  Où sont passées la démocratie et l’ouverture dont il a largement martelé nombre de ses interventions ?

Ce n’est pas faute d’avoir proposé nos candidatures, c’est simplement et clairement la décision de sa majorité de gérer la commune en excluant notre groupe d’opposition de tous les organismes de façon à ne nous associer qu’à un minimum de prises de décision. 

Alors que penser de son attitude lors du Conseil Communautaire du 17 avril, soit 2 jours plus tard, où l’espoir de voir la ville de Le Portel retrouver la place qui est la sienne dans l’intercommunalité s’est définitivement envolé pour les 6 prochaines années. M. Laurent FEUTRY, lui,  n’a pas été victime d’un vote sanction de la part de ses collègues, membres de l’intercommunalité, mais simplement, à aucun moment, il n’a daigné poser sa candidature.

Certains diront que cette vision de la situation est simpliste et  non objective mais il appartenait clairement au Maire de la 4ème commune de la Communauté d’Agglomération de manifester publiquement sa volonté d’intégrer l’exécutif du Conseil Communautaire, dans lequel, il faut le faire remarquer, toutes les sensibilités politiques sont représentées.

Même avec la perspective d’un rejet, pourquoi ne pas s’être manifesté lorsque cela lui était possible, lorsque que le Président du Conseil Communautaire appelait aux candidatures ? A partir de ce moment, il est clair qu’il ne pouvait s’attendre à un poste de vice-président… ne peuvent être élus que ceux qui en expriment la volonté ! 

Faites ce que je dis pas ce que je fais !  
 

AVEC Mr FEUTRY, NOTRE POUVOIR D ACHAT S’EFFONDRE …  NOS IMPOTS ONT DOUBLE EN 13 ANS :
                                                                       UN RECORD
 

Moins de 30% des Portelois paient l’impôt communal, et malgré

cela Monsieur Feutry augmente de 100 % la taxe d’habitation sur 13 ans, et de 94 % la taxe foncière, ce qui en fait un des records de notre Département.

Sur cette seule année 2008, l‘augmentation sera de près de 5%, soit le double de l’inflation alors que rien n avait été annoncé pendant la campagne électorale. 

Nos élus ne doivent pas se rendre compte que les salaires de leurs concitoyens n’ont quasiment pas augmenté sur ces dernières

années …. 

A sa façon, Monsieur Feutry vous remercie pour sa réélection

dans la douleur ………….. 

PS : La cerise sur le gâteau :

Au budget 2008 les élus se font voter des indemnités de fonction d’un montant  de 198.000 euros, ce qui fait une augmentation de 8.05% par rapport à 2007.

A votre bon cœur Messieurs-dames !!! 
 

  Taxe Taxe Taxe
  Habitation Foncière Ordures Ménagères
1995 13,82% 22,25%  
1996 15,89% 25,57%  
1997 16,92% 27,23%  
1998 17,68% 28,46%  
1999 18,45% 29,70%  
2000 22,10% 34,33%  
2001 22,97% 35,69%  
2002 23,43% 36,40% 4,60%
2003 23,89% 37,12% 4,75%
2004 24,48% 38,04% 4,78%
2005 25,21% 39,18% 4,81%
2006 25,96% 40,35% 4,84%
2007 26,45% 41,12% 4,93%
2008 27,75% 43,13% 5,06%

 
 

Un nom pour la nouvelle salle de sports « L’arlésienne » 

Le conseil Municipal du 15 avril avait à l’ordre du jour une question supplémentaire ??????:

- Construction d’une salle de sports, demande de subvention

-  « il est prévu la construction d’une salle de sports quartier Henriville rue Charles Lamarre » d’une capacité de 2 500 places 

Notre groupe d’opposition a autorisé Monsieur le Maire à solliciter les subventions nécessaires. 

Pourtant on se souvient que depuis 1995 , à diverses reprises, dans les journaux et dans différentes publications et plus récemment encore en 2008 on nous avait promis cette salle de sports …….. 

ON NOUS AURAIT DONC MENTI 

Interrogé par nos représentants à ce sujet  Monsieur Feutry a répondu publiquement au cours de cette séance :…….

 « si j’avais eu l’intention de poser la première pierre, je l’aurais fait avant les élections »   

Nous savons la lourde charge que représente le sport de haut niveau, voire le sport Professionnel, pour une ville de 10 000 habitants possédant de faibles ressources et dont seulement 28,5 % des habitants payent l’impôt, mais également quels peuvent être  l’avenir et les ambitions des autres sports de la commune

…..nous nous sommes déjà largement exprimés au cours de la campagne électorale sur l’opportunité d’un équipement communautaire  polyvalent (sports, concerts, forums, congrès,) d’une capacité de 4 000 places sur la zone de l’hoverport désaffectée depuis des années, remarquablement située en voies d’accès, équipée en parking et ne provoquant aucunes gènes ni nuisances.   

Nous sommes fiers de supporter l’équipe de  l’ESSM. L’attrait et l’engouement qu’elle suscite sont la preuve du dynamisme, de la ferveur, de la passion et du besoin en événements importants que réclament les boulonnais.  

La question ne se pose pas sur la l’adhésion du public, se poserait-elle sur la mutualisation des moyens ? 


 
 

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.  

Publié dans Nos parutions en 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article